École de
chiens
spécialisées

Philosophie

Philosophie - Fondation CorazonAprès avoir été soigneusement sélectionné, le chiot est remis dans les mains d’un entraîneur, qui aura à faire évoluer son chiot dans le confort de son foyer, afin que l’équipe entraîneur-chien puisse évoluer ensemble à son maximum. Chaque chien sera dirigé professionnellement avec des techniques douces et positives vers sa prochaine mission. La Fondation forme ensuite l’équipe utilisateur-chien. Les deux évolueront en tout premier lieu par amour l’un pour l’autre, pour passer graduellement au travail que l’équipe aura à poursuivre ensemble.

Il faut prendre le temps de bien faire les choses, mettre de la pression sur un animal n’en fait pas un ami fidèle… nous adoptons donc la philosophie venant du cœur et qui est si naturelle du apprivoise-moi.





Qu'est-ce que signifie "apprivoiser" ?
 
Ça signifie "créer des liens..."
Créer des liens ?
 



- Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde...

Le renard se tut et regarda longtemps le petit prince:

- S'il te plaît... apprivoise-moi ! dit-il.

- Je veux bien, répondit le petit prince, mais je n'ai pas beaucoup de temps. J'ai des amis à découvrir et beaucoup de choses à connaître.

- On ne connaît que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !

- Que faut-il faire? dit le petit prince.

- Il faut être très patient, répondit le renard. Tu t'assoiras d'abord un peu loin de moi, comme ça, dans l'herbe. Je te regarderai du coin de l'œil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. Mais, chaque jour, tu pourras t'asseoir un peu plus près...

Passage tiré du livre du Petit Prince,  Antoine de St-Exupéry
Paco



Generated in 0.0191sec